À propos des ITS

Les relations à long terme avec les personnes sont une excellente chose. Les relations à long terme avec des ITS ne le sont pas. Soyez informé(e), soyez préparé(e) et protégez-vous.

Apprenez à connaître les ITS : Chlamydia

Afin de protéger votre santé sexuelle, vous devriez vous familiariser avec diverses infections transmissibles sexuellement qui peuvent se transmettre par contact intime avec un individu infecté. Par chance, bon nombre d’ITS se traitent, mais la première chose à faire est de pouvoir repérer les signes et les symptômes de certaines maladies. Nous examinerons aujourd’hui une ITS très courante : la chlamydia.

Faits et chiffres

La chlamydia est non seulement très connue comme une infection transmise sexuellement, mais le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis indique que c’est l’ITS la plus signalée en Amérique. Cette infection est souvent observée chez les jeunes âgés de 14 à 19 ans et les experts estiment qu’une personne sur 15 dans ce groupe d’âge a déjà contracté la chlamydia. Planned Parenthood déclare que cette ITS est 5 fois plus courante que la gonorrhée et 30 fois plus courante que la syphilis.Connaître l’ITS chlamydia

Ce qu'est l'herpès et sa transmission

La chlamydia est une infection causée par la bactérie chlamydia trachomatis et elle peut se transmettre par un contact sexuel, y compris une relation sexuelle anale, orale et vaginale. Planned Parenthood explique que l’infection peut toucher le vagin, le pénis, le col de l’utérus, l’urètre, l’anus, la gorge et même les yeux. Une femme enceinte qui est infectée peut transmettre la maladie au fœtus au moment de la naissance.

Symptômes

Cette infection est difficile à cerner, car il y a souvent très peu ou pas de symptômes. Le National Institutes of Health mentionne que seulement un homme sur quatre présente des symptômes, notamment des sensations de brûlure lors de la miction, une sensibilité des testicules et un écoulement du pénis ou du rectum. Dans de rares cas, les cas non traités de la chlamydia chez les hommes peuvent causer de la douleur et de la fièvre, et entraîner l’infertilité.

Environ 30 pour cent des femmes peuvent présenter des symptômes, comme une brûlure lors de la miction, des douleurs lors de la relation sexuelle, une douleur rectale et un écoulement rectal et vaginal. La chlamydia affecte le col de l’utérus de la femme et peut se transmettre aux trompes de Fallope et à l’utérus si elle n’est pas soignée. L’Agence de la santé publique du Canada révèle que cela peut causer une maladie inflammatoire pelvienne (MIP), laquelle peut entraîner potentiellement l’infertilité et d’autres complications graves.

Diagnostic et prévention

Les professionnels de la santé peuvent déterminer si vous avez contracté la chlamydia en effectuant des tests d’urine et en analysant un échantillon de cellule lorsque les symptômes ne sont pas visibles. Si le résultat du test est positif, votre fournisseur de soins de santé vous prescrira des antibiotiques que vous devrez prendre pendant sept jours ou bien une dose unique. Il est souhaitable que vous et votre partenaire soyez soignés pour la chlamydia avant d’avoir d’autres relations sexuelles, puisque les infections répétitives sont courantes.

Les condoms constituent le meilleur moyen de protection pour les individus actifs sexuellement afin de prévenir la transmission de la chlamydia. Vous devriez également passer des tests de dépistage périodiquement, particulièrement si vous avez plusieurs partenaires, afin de pouvoir détecter très tôt l’apparition de la maladie.

La règle de la position à l’horizontale
Powered By OneLink