Posez vos questions à LifeStyles

Vous avez des questions à poser, ils ont les réponses. Obtenez des réponses et des conseils à propos du sexe de la part de nos experts, Dr Emily Morse, Dr UC Ossai et Rena McDaniel.

Préserver votre côté sexy après une lutte contre le cancer

Les traitements contre le cancer peuvent évoquer beaucoup de choses, mais le mot « sexy » ne fait pas partie de cette liste. Certains des effets secondaires reliés au traitement peuvent avoir un impact négatif sérieux sur votre vie sexuelle, notamment : libido faible, dysfonction érectile, éjaculation précoce et rétrograde, faible appétit et mauvaise alimentation, anxiété et dépression ainsi que l’image corporelle diminuée. Je vais simplement le dire : c’est désagréable. Ça l’est. Mais il y a une chose; cela ne restera pas toujours ainsi. Sérieusement. Si vous réussissez à revoir le concept de votre vie sexuelle ou à « créer votre nouvelle assurance sexy », tous vos pépins sexuels deviendront un lointain souvenir.

La relation sexuelle représente bien plus que la pénétration
Élargissez votre définition de la relation sexuelle, les gars. Qu’on ne se méprenne pas : la relation sexuelle avec pénétration est super et c’est la forme de comportement sexuel la plus courante chez les adultes américains. Cependant, l’un des principaux objectifs d’avoir une relation sexuelle est d’expérimenter le plaisir, et la pénétration ne constitue pas le seul moyen de « s’éveiller ». Une érection n’est PAS un critère pour avoir un orgasme ou pour être le « patron » dans la chambre. Je sais, bien sûr. Essayez d’explorer votre plaisir à l’extérieur des organes génitaux et de développer vos sensibilités érotiques grâce à différents jeux sexuels et de toucher. Commencez par dresser une liste de choses, d’actions ou d’odeurs qui vous allument; et si vous êtes avec un partenaire, donnez un indice à votre partenaire sur ce qui vous plaît. N’essayez pas quelque chose de nouveau simplement pour essayer quelque chose de nouveau. Peu importe ce que vous souhaitez essayer, assurez-vous que ce soit en harmonie avec vos désirs et vos curiosités érotiques et sexuelles.

Gâtez-vous
Ne sous-estimez pas le pouvoir qu’une bonne alimentation et que l’exercice ont sur votre libido et sur votre fonction érectile. Piètre circulation sanguine, fonction nerveuse et contrôle de l’insuline peuvent empêcher une érection. En outre, de l’exercice cardiovasculaire régulier et une bonne alimentation ne sont pas simplement importants pour ces fichus problèmes que je viens de mentionner, mais ils ont une incidence très positive sur votre image corporelle, la régulation des humeurs et l’estime de soi en général. Pourquoi est-ce si important? Si vous vivez du stress, êtes déprimé ou n’êtes pas bien dans votre peau, alors le sexe sera seulement « bof »; non seulement pour vous, mais également pour votre partenaire. Si vous ne prenez pas les choses en main en matière de soins personnels, cela se répercutera indubitablement sur votre assurance sexuelle.

Outils, jouets et toucher
Il arrive souvent que les personnes cessent de toucher leur partenaire ou elles-mêmes lors du rétablissement et du traitement. Les raisons sont nombreuses et variées, de l’hypersensibilité cutanée et la douleur, à une faible libido, ou vous ne vous sentez pas si bien finalement. Recommencez à toucher votre partenaire ou à vous toucher, en mettant l’accent sur le plaisir comparativement à un devoir. Si vous éprouvez des difficultés avec les érections, essayez un anneau en silicone pour le pénis (vibrant ou non vibrant) pour un coup de pouce utile. N’oubliez pas de consulter votre médecin avant d’utiliser des jouets. Si vous avez toujours votre prostate, faites des expériences avec un massage de la prostate. Les orgasmes obtenus par la stimulation de la prostate sont 1,5 fois plus intenses que ceux obtenus par la pénétration vaginale. Si vous ne l’avez jamais essayé auparavant, consultez un clinicien de santé sexuelle (infirmier, thérapeute, physiothérapeute). Assurez-vous de vider votre rectum, utilisez le lubrifiant à base de silicone et commencez TRÈS lentement. Vous pouvez aussi explorer l’utilisation d’un vibromasseur anal et de jouets pour la prostate pour une assistance agréable au plaisir.

Obtenez l’aide de...
La dysfonction sexuelle est hautement sous-déclarée chez les hommes américains; ce qui signifie que c’est plus courant que nous le croyons. Parcourir le paysage sexuel après un traitement pour le cancer peut s’avérer un peu intimidant; particulièrement si votre anatomie change ou si vous êtes à la limite sur le plan émotif et physique. Parlez à votre médecin à propos de vos préoccupations sexuelles. Si vous n’obtenez pas les renseignements dont vous avez besoin, consultez un sexologue qui se spécialise dans le diagnostic de cancer ou un physiothérapeute de santé pelvienne qui se spécialise dans la dysfonction sexuelle. Votre sexologue peut vous aider à cerner des stratégies de communication sexuelles; alors que votre physiothérapeute peut vous prescrire différents exercices et techniques de positionnement pouvant améliorer votre plancher pelvien ainsi que la réponse et la fonction sexuelles. Plus vite vous allez chercher de l’aide, plus vite vous serez en mesure de constater des changements positifs dans votre rétablissement sexuel. Votre vie sexuelle est un processus en évolution qui ne se situera pas toujours sur la voie que vous prévoyez. Après tout, vous êtes toujours une bête de sexe. Rappelez-vous que les secrets d’une vie sexuelle réussie après un cancer englobent de la patience, des soins attentionnés envers vous-même, un esprit ouvert et la communication. Happy Movember!!

Rédigé par : Dr Uchenna Ossai, PT, DPT, WCS, CLT

La règle de la position à l’horizontale
Powered By OneLink