À propos des ITS

Les relations à long terme avec les personnes sont une excellente chose. Les relations à long terme avec des ITS ne le sont pas. Soyez informé(e), soyez préparé(e) et protégez-vous.

Étude : L'utilisation d'un condom est un facteur clé dans la prévention de la transmission du VIH

Avec des maladies incurables comme l'herpès et le VIH, bon nombre de facteurs sont à considérer lorsque vous avez des relations sexuelles avec un nouveau partenaire. Il est souhaitable de garder la conversation ouverte et de demander à quand remonte leurs derniers tests et d’expliquer comment se protéger. Les condoms peuvent être la clé de la protection contre les maladies transmises sexuellement et le VIH, et des études complémentaires montrent pourquoi c’est une mesure essentielle à prendre lors d’une relation sexuelle.

Une étude récente publiée dans le Journal of Infectious Diseases a révélé que le facteur le plus important dans l’augmentation du risque de transmission d’une personne infectée au VIH à son partenaire non infecté représente le niveau de VIH dans le sang. En outre, les chercheurs ont confirmé que l’utilisation d’une protection peut considérablement atténuer le risque de transmettre la maladie.

Comme suite à l’analyse d’un groupe de 3297 couples en Afrique subsaharienne dans laquelle une personne était atteinte de VIH et l’autre non, les chercheurs ont pu déterminer les risques que l’individu non infecté entre en contact avec la maladie. Les participants devaient participer à un essai clinique randomisé de traitement suppressif à l’acyclovir et puis, ils devaient avoir des suivis réguliers. Les auteurs de l’étude ont estimé que le taux du risque de transmission du VIH par nombre de fois qu’une personne a une relation sexuelle est d’environ 1 par 900 relations. Cependant, les condoms peuvent atténuer ce risque pouvant aller jusqu’à 78 pour cent.

« Nos résultats illustrent l’importance du traitement antirétroviral et, possiblement, le traitement des co-infections, pour réduire la charge virale plasmatique VIH-1 chez les partenaires infectés du VIH-1, et la promotion du condom, la circoncision masculine, et le traitement des infections transmises sexuellement symptomatiques pour les partenaires non infectés du VIH-1 comme interventions potentielles afin de réduire la transmission du VIH-1, » soulignent les auteurs.

Selon les agences en santé publique, les individus entre 13 et 64 ans qui sont ou ont été sexuellement actifs, devrait effectuer le test du VIH au moins une fois dans leur vie afin de déterminer s’ils sont infectés ou non. Les personnes fortement exposées au risque de développer la maladie devraient effectuer le test annuellement. Utilisez les condoms en polyisoprène ou en latex pour prévenir la transmission de la maladie, car les autres condoms fabriqués de produits « naturels », comme la peau d’agneau, ne sont pas aussi efficaces.

La règle de la position à l’horizontale
Powered By OneLink