À propos des ITS

Les relations à long terme avec les personnes sont une excellente chose. Les relations à long terme avec des ITS ne le sont pas. Soyez informé(e), soyez préparé(e) et protégez-vous.

Virus Zika

LS - Zika - En-tête
Vous avez probablement entendu parler du virus Zika, l’épidémie qui affecte présentement les régions de l’Amérique Centrale, de l’Amérique du Sud et des Antilles. Zika est un virus transmis par les moustiques, mais celui-ci peut également être contracté sexuellement. En raison de ses effets potentiellement graves, particulièrement en cas de grossesse, le Center for Disease Control mène des recherches poussées à son sujet. Bien que cela puisse sembler terrifiant, comptez sur nous pour vous transmettre tout ce que vous devriez savoir afin que vous puissiez gérer les risques, rester informé(e) et vous assurer d’être protégé(e).

Ce que vous devez savoir

Le virus Zika est principalement transmis par les piqûres de moustiques, mais on a récemment découvert que celui-ci peut également être transmis sexuellement. Les symptômes du virus sont généralement légers et bon nombre de personnes ne savent pas qu’elles sont infectées parce qu’elles ne présentent aucun symptôme. Les signes courants du virus englobent notamment la fièvre, les éruptions cutanées, les douleurs articulaires et les yeux rouges; le traitement recommandé est généralement le repos et l’hydratation. Le virus Zika reste normalement présent dans le sang d’une personne infectée pendant environ une semaine, mais cette période peut se prolonger chez certaines personnes. Deplus, le virus demeure plus longtemps dans le sperme que dans le sang.

Bien que les symptômes du virus aient tendance à être plutôt bénins, les chercheurs ont découvert que le virus Zika peut causer de graves anomalies congénitales si celui-ci est transmis à une femme durant la grossesse. Ces anomalies comprennent entre autres la microcéphalie, qui fait que la tête du bébé est plus petite que la normale, ce qui peut entraîner des dommages au cerveau, de même que le syndrome de Guillain-Barré, une maladie auto-immune rare. Cette crise sanitaire a poussé à la diffusion de mises en garde pour les femmes enceintes qui voyagent vers des régions affectées par le virus Zika ainsi que des avertissements à leurs partenaires.

Les hommes infectés par le virus Zika peuvent propager le virus à un partenaire en ayant des relations sexuelles, même si les symptômes du virus ne se sont pas encore manifestés ou après que ceux-ci se soient dissipés. Des recherches sont toujours en cours quant au virus Zika, alors de nombreuses questions restent encore sans réponses, à savoir, entre autres, si le virus peut être transmis sexuellement des femmes aux hommes. Pour le moment, il n’existe aucune preuve que les femmes peuvent transmettre le virus Zika à des partenaires de sexe masculin.

Comment se protéger

Image_Condoms_Zika

Pour les couples dont le partenaire masculin vit ou voyage régulièrement vers des régions affectées par le virus Zika, vous devriez utiliser un condom chaque fois que vous avez des relations sexuelles. Comme toujours, les condoms doivent être utilisés correctement du début à la fin, chaque fois que vous avez des relations sexuelles, afin que ceux-ci puissent s’avérer efficaces pour éviter de contracter le virus; cela englobe les relations sexuelles vaginales, anales et orales. Si vous avez besoin d’un rappel, le CDC offre un guide expliquant comment utiliser les condoms correctement.

Votre niveau de protection et de préoccupation dépend de votre situation personnelle; toutefois, le CDC a également établi des délais précis concernant l'utilisation du condom, qui dépendent de la présence ou non de symptômes du virus Zika :

  • Les couples dont l’un des partenaires est un homme ayant reçu un diagnostic de virus Zika ou ayant présenté des symptômes du virus Zika, doivent penser à utiliser le condom ou à éviter d’avoir des relations sexuelles pendant au moins 6 mois après le début de l’apparition des symptômes.
  • Les couples dont l’un des partenaires est un homme qui a voyagé dans une région où le virus Zika est présent, mais qui n’a pas développé de symptômes du virus Zika, doivent penser à utiliser le condom ou à éviter d’avoir des relations sexuelles pendant au moins 8 semaines suivant le retour de la personne.
  • Les couples dont l’un des partenaires est un homme qui vit dans une région où le virus Zika est présent, mais qui n’a pas développé de symptômes du virus Zika, doivent songer à l'utilisation du condom ou à éviter d’avoir des relations sexuelles tant que le virus Zika est présent dans la région.

Bien que le condom puisse réduire de façon significative le risque de contracter le virus Zika, celui-ci n’élimine pas complètement le risque qui y est associé. Si vous avez des préoccupations quant à la possibilité d’avoir contracté le virus Zika, parlez à votre professionnel de la santé en prenant soin de lui dire :

  • combien de temps vous êtes resté dans la région touchée
  • si vous avez pris les mesures nécessaires pour éviter les piqûres de moustiques
  • si vous avez eu des relations sexuelles sans utiliser de condom

Le virus Zika ne doit pas être pris à la légère. Vous protéger sexuellement vous aidera grandement à rester en sécurité. Pour plus d’information sur la façon dont le virus est transmis et les moyens de vous protéger, consultez le site Web du CDC pour vous renseigner sur le virus Zika et la transmission de celui-ci par voie sexuelle.

Pour plus d’information au sujet du virus Zika, consultez le site de votre service de santé local ou d'un fournisseur de soins approprié [ici] (http://www.cdc.gov/mmwr/international/relres.html).

La règle de la position à l’horizontale
Powered By OneLink